Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

Flash Bureaux IDF Novembre 2018

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

Flash Bureaux au 1er Décembre 2018 - Ile-de-France - Cushman & Wakefield France


  • En novembre, le marché des bureaux en Ile-de-France aura conservé une dynamique relativement molle avec un peu plus de 220 transactions pour un volume provisoire de 120 000 m² commercialisés. Ces signatures portent la demande placée à près de 2,2 millions de m², un chiffre en repli de 7% en un an.
  • Entre Janvier et Novembre 2018, on compte ainsi 2 970 transactions réalisées, à comparer à 2 957 signatures recensées l’an dernier à la même époque, soit une progression minime (+0,4%).
  • Le segment des surfaces entre 1 000 et 5 000 m² est toujours le seul à afficher un taux de croissance positif (+12%) alors que les grands gabarits et les petites surfaces s’installent en territoire négatif avec des reculs de 19% et 6% respectivement.  
  • Dans ce contexte, nous confirmons notre anticipation quant à un volume de demande placée, de l’ordre de 2,4 - 2,5 millions de m² au cumul de l’année et sensiblement le même en 2019.

Analyse par secteur géographique


  • Un peu plus de 220 signatures sur des surfaces de bureaux sont venues s’ajouter en Novembre à la demande placée des 10 premiers mois. Cette performance assez faible ancre le volume de la demande placée depuis le début de l’année proche des 2,2 millions de m², en territoire négatif (-7% en un an).
  • Le marché parisien affiche un volume de commercialisation - 895 000 m² - en recul de 9% au global et de -19% pour les arrondissements du Sud. Le QCA & Centre Ouest (544 400 m²) voit sa dynamique s’inverser, avec un repli de 7% de ces transactions dans un contexte de fort repli de l’offre. Dans l’Ouest, le contraste est toujours marqué entre une hausse de 8% des transactions à La Défense et un repli de 17% sur le Croissant Ouest (519 700 m² depuis le début de l’année). Le constat est également négatif en Première Couronne, mais dans une amplitude plus réduite (-9%) alors que la Deuxième Couronne affiche la plus forte croissance des volumes d’une année sur l’autre (+20%)

Plus d'informations en téléchargeant notre étude ci-dessus.

 Cushman & Wakefield