Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

Le marche des Commerces de Luxe

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

LE MARCHE DES COMMERCES DE LUXE


22 ouvertures à fin septembre

Avec le retour des touristes sur la capitale (+12% d’arrivées hôtelières de clients étrangers sur 1 an à fin juin), le commerce de luxe a connu un regain d’activité sur les trois premiers trimestres de l’année 2018. On compte ainsi 22 ouvertures à fin septembre contre 19 à la même époque l’an dernier. Conséquence des nombreuses signatures réalisées en 2017, cette reprise de l’activité illustre un attrait non dissimulé pour la capitale de la part de l’ensemble des enseignes du luxe. Paris a représenté plus de 90% des ouvertures de la période, limitant la part des régions à la Côte d’Azur.

Les acteurs historiques du luxe considèrent toujours Paris comme un marché attractif. Néanmoins, nous constatons depuis près de 3 ans, un ralentissement du nombre des nouveaux entrants. Ce phénomène est en partie lié à des valeurs locatives élevées qui peuvent freiner le développement de certaines enseignes qui ne bénéficient pas de l’assise financière de grandes structures. Avec plus de 25% des ouvertures réalisées à fin septembre, le pop-up devient une composante significative des mouvements enregistrés récemment et s’intègre désormais pleinement au marché du luxe. Les ouvertures se sont concentrées principalement dans la portion située entre Madeleine/Saint-Honoré/Vendôme. Rappelons que ce format ne représentait que 4% des ouvertures en 2012.

L’activité des trois premiers trimestres 2018 aura été portée par les secteurs de la mode (59%) et de l’horlogerie joaillerie (18%), à l’instar de la moyenne relevée ces 5 dernières années. L’activité beauté apparaît également comme un relais de croissance significatif pour les maisons du luxe. La part de ce secteur devrait se renforcer prochainement avec les ouvertures prochaines de Chanel et Dior...

Téléchargez l'étude ci-dessus pour avoir plus d'informations.

Téléchargez la version en anglais ici : https://f.datasrvr.com/fr1/518/62011/Point_luxe_Sept.2018_VF_en-GB.pdf?cbcachex=584634

Cushman & Wakefield