Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

MarketBeat France Investissement T2 2018

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

MarketBeat France Investissement T2 2018 - Printemps Ardent !

Record de grandes transactions


Plus de 7,7 milliards d’euros d’actifs immobiliers d’entreprise ont changé de main au cours du 2ème trimestre 2018, un record historique pour cette période de l’année. Le cumul des investissements engagés depuis janvier s’élève ainsi à 12,2 milliards d’euros, en hausse de 31% d’une année sur l’autre et de 78% par rapport à sa moyenne sur 10 ans. L’exceptionnelle dynamique des cessions de plus de 100 millions d’euros, observée depuis le mois de mars, a dopé le marché de l’investissement. Au nombre de 38, elles concentrent d’ores et déjà 65% du volume total investi à mi-année…du jamais vu ! Sur ce segment, les bureaux franciliens restent la cible privilégiée des investisseurs qui ont conclu en 3 mois 9 transactions de plus de 200 millions d’euros. Les plus importantes ont été, entre autres, l’acquisition de la moitié de « Qu4drans » par PRIMONIAL REIM, la cession de « Kosmo » par ALTAREA COGEDIM à SOGECAP et la vente de 49,9% du portefeuille français d’OXFORD PROPERTIES à JP MORGAN AM. En commerces, l’acquisition du « 114 Champs Elysées », nouveau siège et flagship européen d’APPLE, par HINES FRANCE pour le fonds allemand BVK masque néanmoins une difficile adéquation de l’offre et de la demande sur cette classe d’actif. Le mois de juin a sonné le retour des grandes cessions de portefeuilles industriels, au nombre de 6 ce mois ci dont 3 portefeuilles nationaux pour plus de 100 millions d’euros cédés à des investisseurs étrangers : « Naya » par GREENOAK, « Heights » par DWS (ex DEUTSCHE ASSET AND WEALTH MANAGEMENT) et la cession de 7 entrepôts logistiques par TRISTAN CAPITAL PARTNERS à GRAMERCY EUROPE.

Bureau, mon beau bureau…


Au cours des 5 dernières années, la part des bureaux  n’a cessé d’augmenter dans le volume total d’investissement, passant de 66% en 2014 à 75% au 1er semestre 2018. Cette classe d’actif bénéficie en effet d’un environnement économique et locatif extrêmement favorable. Chahutée par de nouvelles modalités de consommation (e-commerce,…), la part des commerces s’est, à l’inverse, contractée, de 27% en 2014 à 14% en 2018. Après un démarrage poussif, symptomatique d’une raréfaction de l’offre en début d’année, les récentes cessions d’actifs industriels permettent à ce secteur de reprendre des couleurs. En phase avec sa moyenne long terme, il concentre à mi-année 11% des volumes investis.

Pour plus d'informations, veuillez télécharger l'étude ci-dessus.

Cushman & Wakefield