Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

Cushman & Wakefield analyse les loyers par station de RER 2018

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

Cushman & Wakefield analyse les loyers par station de RER…et projette ceux du Grand Paris Express


Après l’édition de sa carte des valeurs locatives de bureaux par station de métro à Paris (4ème édition en juillet 2018), Cushman & Wakefield publie pour la 2ème fois sa carte des valeurs locatives de bureaux calculées par station de RER en Ile-de-France. Les valeurs affichées sur cette carte correspondent, pour chaque station (249 au total) à la moyenne des valeurs locatives des surfaces de bureaux immédiatement disponibles sur le marché mi-2018. Elles s’entendent hors charges et hors taxes.

De cette analyse, le conseil retient :

- Une valeur moyenne de 215 €/m²/an sur l’ensemble du réseau RER (249 stations), à comparer à 365 €/m²/an sur l’ensemble du réseau du métro parisien (302 stations).

- Une amplitude très importante des valeurs locatives sur le marché des bureaux tant à Paris qu’en banlieue. Elles se distribuent entre 80 et 580 €/m²/an selon les stations de RER considérées, soit un rapport de 1 à quasiment 7.

- Un peu plus de 40% (103) des 249 stations de RER analysées affichent une valeur locative inférieure à 250 €/m²/an, alors que 10% (22 stations) ont une valeur locative supérieure à 350 €/m²/an.

- La ligne RER C conserve la valeur locative la plus élevée (Musée d'Orsay à 580 €/m²/an) de l’échantillon analysé ... mais également l’une des plus faibles (Dourdan à 90 €/m²/an) !

- La ligne RER C est, en moyenne, la ligne la plus chère (250 €/m²/an) et la ligne D la moins chère en moyenne (200 €/m²/an). La ligne A, la plus fréquentée d’Ile-de-France mais aussi d’Europe, affiche une valeur moyenne de 210 €/m²/an.

En perspective du Grand Paris Express, l’analyse de Cushman & Wakefield a aussi porté sur l’amplitude des valeurs locatives par station de RER selon les zones tarifaires : les loyers varient ainsi de 380 €/m²/an en moyenne pour la zone 1 (essentiellement Paris) à 130 €/m²/an pour la zone 5. Sur les zones de développement du Grand Paris Express, les loyers de présentation sont aujourd’hui compris entre 130 et 180 €/m²/an, soit un niveau très nettement inférieur aux 215 €/m²/an moyens relevés sur l’ensemble du réseau RER francilien.

« Cette analyse des valeurs locatives de bureaux par station de RER nous permet d’ores et déjà de quantifier les croissances potentielles de loyers sur les nouveaux tronçons du Grand Paris Express. Selon les lignes de RER considérées, le différentiel de valeurs locatives entre les zones Paris / proche périphérie et celles qui accueilleront les futures gares du Grand Paris est de l’ordre de 20% à 50%. » précise Magali Marton, directrice des Etudes chez Cushman & Wakefield. « Le développement d’une offre de classe A constituée d’immeubles neufs, flexibles, et adaptés aux nouveaux usages du travail, va accompagner cette augmentation des valeurs locatives par une montée en gamme des solutions immobilières proposées. La meilleure qualité de desserte de ces futurs immeubles pourrait accélérer le changement du tissu tertiaire principalement sur les tronçons nord et est du réseau existant » conclut le conseil

Pour mémoire

Analyse des valeurs locatives par station de métro – Juillet 2018

- Une valeur moyenne de 365 €/m²/an sur l’ensemble du réseau (302 stations), en hausse d’une année sur l’autre (350 €/m²/an mi-2017).

- Une amplitude toujours aussi large des valeurs locatives sur le marché des bureaux à Paris et de ses communes limitrophes. Elles se distribuent entre 120 et 590 €/m²/an selon les stations de métro considérées, soit un rapport de 1 à 5. La valeur locative la plus élevée de l'échantillon analysé est atteinte dans deux stations : 590 €/m²/an à Concorde (lignes 1, 8 et 12) et Assemblée Nationale (ligne 12), alors que la valeur locative la moins élevée de l'échantillon analysé est de 120 €/m²/an pour les stations Fort d'Aubervilliers (ligne 7) et Basilique de Saint-Denis (ligne 13)

- Un peu moins d’un tiers (94) des 302 stations de métro analysées affiche une valeur locative supérieure à 400 €/m²/an, alors qu’un peu moins de 10 % (29 stations de métro) ont une valeur locative inférieure à 200 €/m²/an.

- La ligne 14 (420 €/m²/an en moyenne) conserve sa position de ligne la plus chère du réseau francilien (365 €/m²/an). Comme en 2017, les lignes 3bis et 7bis demeurent les moins chères, respectivement 260 €/m²/an et 280 €/m²/an en moyenne.

- Une interconnexion entre 2 ou plusieurs lignes entraîne en moyenne un premium moyen de 22% de la valeur locative avec un prime de 4 à 58% selon les lignes considérées


Carte des valeurs locatives de bureaux par station de RER en Île-de-France à télécharger en haut de cette page.

A propos de Cushman & Wakefield

Leader mondial des services dédiés à l’immobilier d’entreprise, Cushman & Wakefield (NYSE: CWK)  accompagne investisseurs, propriétaires et entreprises dans toute leur chaîne de valeur immobilière, de la réflexion stratégique jusqu’à l’aménagement des locaux. Le groupe conseille ses clients utilisateurs et investisseurs internationaux, dans la valorisation de leurs actifs immobiliers en combinant perspective mondiale et expertise locale à forte valeur ajoutée, à une plate-forme complète de solutions immobilières. Fort de ses 48 000 collaborateurs répartis dans près de 400 bureaux et 70 pays à travers le monde, Cushman & Wakefield a réalisé en 2017, un chiffre d’affaires de 6,9 milliards de dollars via ses principales lignes de métiers : property, facilities et project management, transaction, capital markets, valuation et conseil. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.cushmanwakefield.fr