Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

MarketBeat 1ere Couronne Bureaux T4 2018

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

MarketBeat 1ere Couronne Bureaux T4 2018

Demande placée : le Sud détrône le Nord

La demande placée de bureaux en Première Couronne Sud a accéléré en fin d’année pour parvenir à un total cumulé de 376 700 m² commercialisés en 2018. Ce volume égale quasiment le niveau observé l’année précédente. Bien au-dessus de la moyenne enregistrée de 2013 à 2016 (260 000 m²) ce résultat souligne un redressement de l’activité du marché sur ce secteur; sa baisse de 10% en un an est donc à relativiser. La dynamique s’est concentrée essentiellement au Sud avec 171 000 m² traités en 2018. Cette performance portée par une recrudescence des grands mouvements retourne la situation de l’année précédente où le Nord menait la danse.

Le volume traité en Première Couronne a progressé sur le segment des petites surfaces (+2% en un an), il s’est à contrario orienté à la baisse sur celles de taille intermédiaire (-9% en un an); cette tendance baissière a été principalement observée à l’Est et au Sud où les utilisateurs ont préféré les grands gabarits d’immeubles. La baisse du volume placé sur le segment des bureaux de grand gabarit en Première Couronne (-16% en un an) est donc essentiellement imputable au recul de ce type de signatures au Nord.

Le nombre de grandes transactions signées en Première Couronne en 2018  - 16 au total - bien supérieur aux années 2013-2016 (9 en moyenne) prouve une meilleure tenue de ce marché sur deux années consécutives. Parmi les mouvements les plus significatifs se distinguent des implantations supérieures à 15 000 m² : VALEO à Créteil, ORANGE sur l’immeuble « Lebon Lamartine » à Villejuif, UBISOFT dans « Le Floresco » à Saint-Mandé ou encore STIME dans « Smart’Up » à Châtillon.

Les loyers moyens à la hausse

Le loyer prime en Première Couronne reste inchangé à 360 €/m²/an. Dans un contexte de pression sur les immeubles neufs et restructurés, ce secteur affiche une légère progression de ses valeurs de première main (+3% en un an) à 300 €/m²/an. Dans le détail, ce loyer moyen reste le plus élevé sur le secteur Nord (340 €/m²/an) et affiche une hausse importante à l’Est (+13% en un an ; 270 €/m²/an). Le loyer moyen des transactions de seconde main est également en hausse (+9% en un an) à 250 €/m²/an, porté par le Sud et de l’Est, deux secteurs où les commercialisations ont vu leur rythme s’accélérer depuis le début de l’année. Rappelons qu’il s’agit toujours d’une observation de valeurs faciales corrigées à hauteur de 23,5% en moyenne pour les prises à bail de surfaces supérieures à 1 000 m².

Plus d'informations en téléchargeant notre étude ci-dessus.

Cushman & Wakefield France