Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

MarketBeat Croissant Ouest Bureaux T1 2019

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

MarketBeat Croissant Ouest Bureaux T1 2019

"Sur une bonne lancée"

Demande placée : contrecoup de 2018

Le marché des bureaux du Croissant Ouest débute l’année 2019 sur une tendance équivoque, avec 141 100 m² de commercialisés au cours du 1er trimestre. Ce repli de -26% en un an mérite d’être mesuré à l’aune de son démarrage 2018 - un record depuis 2011. Sur une tendance plus longue, le Croissant Ouest dépasse en effet son volume d’activité des 10 dernières années (133 000 m²).

Ces effets d’accélération et de repli - typiques des marchés tertiaires propices aux grands mouvements - se sont vérifiés aussi bien à la hausse pour la Boucle Sud (+125%) qu’à la baisse pour Péri-Défense (-81%). Dans une moindre mesure, les mêmes reliefs accidentés ont caractérisé Neuilly-Levallois (+22%) et la Boucle Nord        (-30%). Abstraction faite de ces évolutions brutales, les principaux marchés du Croissant Ouest sont restés en ligne avec leurs tendances longues.

Segments intermédiaires en renfort

C’est moins le nombre de transactions d’envergure que leur taille qui explique le repli d’activité sur ce créneau essentiel à la performance du Croissant Ouest. Cinq  signatures de ce type intervenues au 1er trimestre 2019 ont franchi le seuil des 10 000 m², quand 2 transactions approchaient ou dépassaient les 50 000 m² l’an passé à la même période. L’attrait des grands utilisateurs pour des surfaces de première main s’est en tout cas confirmé dans 4 cas sur 5.

Sur l’ensemble des marchés du Croissant Ouest, le rebond des bureaux de taille intermédiaire (+86%) a atténué cette reprise de souffle des grands mouvements d’utilisateurs.

Loyers de première main : deux nuances de hausses

Les loyers de transactions des différents marchés du Croissant Ouest expriment sans surprise de forts contrastes, tant dans leurs amplitudes que leurs évolutions. La Boucle Sud (440 €/m²/an) et Péri-Défense (370 €/m²/an) affichent les progressions les plus marquées (autour de +12%), quand Neuilly-Levallois (490 €/m²/an) et la Boucle Nord (250 €/m²/an) progressent plus modérément, respectivement +4 et +2%. Exception faite de la Boucle Nord, les 3 principaux marchés du Croissant-Ouest culminent sur leurs plus hauts depuis 2012, des tendances susceptibles de se tasser au fil de l’année. En toile de fond, la flexibilité des propriétaires dans l’octroi de mesures d’accompagnement reste de mise.

Plus d'informations en téléchargeant l'étude ci-dessus.

Cushman & Wakefield France