Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

MarketBeat IDF Paris Bureaux T4 2018

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

MarketBeat IDF Paris Bureaux T4 2018 - Anticyclone au beau fixe et vents favorables

Demande placée : 3ème année consécutive à plus d’un million de m²

Comme nous l’avions anticipé, le marché des bureaux à Paris enregistre pour la 3ème année consécutive une demande placée supérieure à un million de m², au terme d’une année 2018 qui s’achève avec 264 000 m² commercialisés au 4ème trimestre. Le repli de 6% du volume des transactions d’une année sur l’autre est à mettre en perspective avec une offre immédiate historiquement faible (2,3% de taux de vacance). Quel que ce soit le micromarché considéré, la performance de 2018 révèle des résultats nettement supérieurs aux ratios usuels : de +7% dans le Nord-Est à +30% dans le QCA.

Paris conserve son rang de 1ère destination des entreprises pour leur implantation supérieure à 5 000 m² avec 32 signatures en 2018 pour un total de 323 000 m². Le segment intermédiaire affiche, quant à lui, une croissance de 11% de son volume transacté alors que les petites surfaces reculent de 9%.

Taux de vacance : au plancher à Paris !

La suractivité du marché parisien maintient le taux de vacance à un niveau plancher de 2,3%, un chiffre qui tranche avec une moyenne régionale à 5,3%. Selon les marchés parisiens, ce taux varie très peu, de 1,3% dans le QCA à 2,8% pour le Sud; il ne devrait pas varier à court terme compte-tenu des volumes de livraisons anticipés en 2019 (316 000 m²) et de leur disponibilité estimé à moins de 90 000 m² répartis sur une petite dizaine d’opérations.

Loyers de première main : toujours en hausse !

La pression haussière reste forte sur le marché parisien des bureaux compte-tenu de la faiblesse générale de l’offre, et encore plus prononcée pour les surfaces de première main. Le QCA voit ainsi ses valeurs locatives progresser de 6% en un an pour se positionner à 720 €/m²/an, une valeur proche de son pic de 2012 (725 €/m²/an). Dans le Nord-Est, les loyers de classe A se rapprochent des 500 €/m²/an, une valeur jamais vue auparavant; sur ce secteur, le débordement du QCA sur les 10ème et 11ème arrondissements explique cette progression. La tendance est identique dans le Sud où les loyers se stabilisent autour de 570 €/m²/an, avec une amplitude assez large de 420 €/m²/an relevés dans le 15ème à 670 €/m²/an dans le 7ème.

Pour plus d'informations, téléchargez le pdf ci-dessus.

Cushman & Wakefield