Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

MarketBeat IDF Paris QCA Bureaux T4 2018

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

MarketBeat IDF Paris QCA Bureaux T4 2018 - Phé-no-mé-nal !

Demande placée : fin d’année en fanfare !

Le léger ralentissement de la demande placée observé sur le marché de Paris QCA au 3ème trimestre 2018 laisse place à une fin d’année nettement plus dynamique avec 132 700 m² de surfaces commercialisées. Elles viennent porter le volume annuel transacté à 458 500 m², un chiffre en repli de 5% par rapport à 2017. Paris QCA enchaîne donc une 4ème performance annuelle à plus de 450 000 m², une séquence complètement inédite pour ce marché dans un contexte de forte contraction de l’offre disponible (1,3% de taux de vacance).  

La dichotomie des dynamiques observées en 2018 est flagrante entre un secteur Etoile (8ème, 16ème et 17ème) qui affiche un recul global de 15% de son activité et, à l’inverse, le Centre (1er, 2ème et 9ème) qui bénéficie d’une croissance de 18% des transactions. Dans le détail, les grands mouvements (13 signatures pour un total de 99 200 m²) ont été moins nombreux d’une année sur l’autre, un recul partagé par les deux micro marchés. La progression des signatures sur le segment de 1 000 à 5 000 m² (+29%) a été largement portée par une suractivité du Centre alors que l’Etoile fait jeu quasi égal. Le repli de 9% des petites surfaces (204 800 m² traités en 2018) relevé dans le QCA est sensible sur les arrondissements centraux (-16% en un an); là encore le Centre joue une partition différente avec une progression de 6%.

Les acteurs du coworking ont continué de marquer leur attachement à Paris QCA; à l’origine de plus de 40 000 m² placés en 2018, ils ont concentré un quart des surfaces transactées au-delà de 5 000 m². 

Valeurs locatives : ça grimpe, ça grimpe…

La croissance des volumes de transactions s’est accompagnée dans le QCA d’une hausse sensible des valeurs locatives  : +8% pour les surfaces restructurées qui affichent désormais une moyenne de 710 €/m²/an et +7% pour celles de seconde main (590 €/m²/an). Cette progression ne devrait pas se ralentir au cours des prochains mois; la faiblesse de l’offre (1,3% de taux de vacance), alors même que les commercialisations vont bon train, maintient la pression haussière sur les loyers.

L’amplitude des loyers entre les deux micro-marchés du QCA se resserre : 700 €/m²/an en moyenne dans le Centre pour des surfaces de première main, 750 €/m²/an à l’Etoile, et entre 575 et 600 €/m²/an pour les bureaux de seconde main.

Téléchargez l'étude pour en savoir plus.

Cushman & Wakefield