Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

Marketbeat Investissement France T1 2019

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

Marketbeat Investissement France T1 2019. Crescendo !


Rien ne sert de courir…

Depuis 2015, le marché de l’investissement en immobilier d’entreprise a franchi le palier des 25 milliards d’euros investis avec un pic exceptionnel à plus de 32 milliards d’euros en 2018. Avec 3,7 milliards d’euros, le volume investi en ce début d’année est certes inférieur de 20% à l’exceptionnel 1er trimestre 2018 mais néanmoins en phase avec ceux de la période 2015-2018 (compris entre 3,2 et 4,6 milliards d’euros). Après une fin d’année mémorable, le rythme des cessions-acquisitions a nettement ralenti 120 contre 150 en moyenne décennale et 170 fin mars 2018. Les liquidités disponibles sur le marché français et les transactions actuellement en cours laissent néanmoins présager d’une future accélération des volumes investis.

Liquidités = grands volumes

L’appétit des investisseurs pour les grands volumes demeure intact et rend compte des encours disponibles à l’acquisition : 54% des transactions se sont ainsi portés sur des montants unitaires de plus de 100 millions contre 49% à la même époque l’an dernier. Parmi elles, 3 cessions de portefeuilles d’envergure se sont conclues ce trimestre : acquisition de 26 magasins CASINO par FORTRESS INVESTMENT, « Log’S » ensemble d’actifs logistique acquis en sale & leaseback par MORGAN STANLEY REAL ESTATE et « Mosaic » parcs d’activités francilien par AMUNDI – PANHARD . Les investisseurs ont ensuite largement plébiscité les grands ensembles de bureaux en Ile-de-France : « Le Spazio » à Nanterre (Acquéreur : LIBERTY MANAGEMENT) et « Louvre 4.0 » à Paris 1er (Acquéreur : UNION INVESTMENT).

Echappée industrielle

L’intérêt des investisseurs pour les entrepôts et locaux d’activités perdure. Principale modalité d’arbitrage de la classe d’actif industrielle, les grandes cessions de portefeuilles de ce début d’année lui permettent d’afficher un volume investi record de 800 millions d’euros soit 21% des montants engagés ce trimestre. A 62% contre 74% en 2018, la part des bureaux, néanmoins toujours largement majoritaire et dynamique s’est, pour sa part, ponctuellement contractée. En dépit d’une raréfaction des transactions de grands centres commerciaux, les cessions de portefeuilles permettent aux commerces de se maintenir à 630 millions d’euros investis (17% du volume investi).

Téléchargez l'étude ci-dessus pour plus d'informations. Retrouvez toutes les études ici : http://www.cushmanwakefield.fr/fr/research-and-insight