Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

Marché des bureaux d’Aix/Marseille au 1er semestre 2017

Marché des bureaux d’Aix/Marseille au 1er  semestre 2017 : Un 1er semestre prometteur pour la métropole !

Paris, le 11 Septembre 2017 – Un peu plus de 72 000 m² de bureaux ont été commercialisés sur le territoire de la métropole d’Aix/Marseille au cours du 1er semestre 2017, relève Cushman & Wakefield dans sa dernière note de conjoncture publiée ce jour sur le marché des bureaux de la nouvelle métropole d’Aix/Marseille. Ces résultats sont de bon augure pour le reste de l’année. En 2016, ce marché avait écoulé 111 000 m² de surfaces tertiaires, un chiffre en ligne avec la moyenne annuelle décennale (116 000 m²).

« L’accélération du marché est surtout sensible sur le segment des grandes surfaces (32 600 m², soit 45% du volume total des transactions) », souligne Eric Costamagno, directeur de l’agence Marseille/Aix de Cushman & Wakefield. « Elles auront soutenu l’activité transactionnelle de ce début d’année, avec une mention particulière pour Marseille, en totalisant 9 signatures de bureaux de plus de 1 000 m², soit 28 200 m² signés depuis le début de l'année ».

Demande placée de bureaux à Aix-Marseille, en milliers de m² :

Avantage à Marseille !

Après une séquence 2015 et 2016, où les agglomérations de Marseille et d’Aix-en-Provence avaient fait jeu égal en termes de volume placé, l’année 2017 marque une rupture et l’avantage passe clairement du côté de la cité phocéenne avec près de 51 000 m² de transactions réalisées au cours des 6 premiers mois de l’année. Le marché marseillais signe ainsi son meilleur 1er semestre de la décennie, tandis que celui d’Aix-en-Provence subit le contrecoup de 2 années de très forte activité transactionnelle qui ont épuisé le stock. Les mouvements des entreprises ont ainsi tout juste dépassé 21 700 m² depuis le début de l’année.

Une offre immédiate en repli mais toujours élevée; le neuf se fait plus rare

Fin 2016, l’offre immédiate de bureaux avait atteint un point haut, avec un peu plus de 240 000 m² de surfaces vacantes. Six mois plus tard, ce stock immédiatement disponible dépasse à peine 200 000 m², en baisse de 16% en un semestre. L’essentiel de ces surfaces se situe dans l’agglomération de Marseille (154 000 m²), alors que l’on compte 48 000 m² de bureaux à commercialiser sur le secteur d’Aix-en-Provence.
Le stock de 1ère main conserve sa tendance baissière ; il ne représente plus que 42 000 m², dont 34 000 m² à Marseille et moins de 8 000 m² pour Aix-en-Provence. Sur ce créneau qui écoule en moyenne annuelle plus de 51 000 m², le marché se tend. « Le renouvellement de l’offre de grade A devient donc un sujet crucial sur l’agglomération d’Aix-Marseille qui conditionnera les volumes à venir au 2nd semestre 2017 comme en 2018. Les projets sont nombreux sur l’ensemble de la métropole - de l’ordre de 96 000 m² dotés d’un permis de construire et 184 000 m² à l’état d’avant-projet - mais les chantiers sont trop peu nombreux, avec à peine 30 000 m² actuellement en cours de construction » – conclut Magali Marton, Directrice des Etudes de Cushman & Wakefield.

A propos de Cushman & Wakefield

Leader mondial des services dédiés à l’immobilier d’entreprise, Cushman & Wakefield accompagne ses clients dans la transformation des modes de travail, de consommation et de vie. Nos 45 000 
collaborateurs implantés dans plus de 70 pays conseillent leurs clients, utilisateurs et investisseurs internationaux, dans la valorisation de leurs actifs immobiliers en combinant perspective mondiale et expertise locale à forte valeur ajoutée, à une plate-forme complète de solutions immobilières. Cushman & Wakefield compte parmi les leaders mondiaux de services en immobilier d’entreprise avec un chiffre d’affaires de 6 mds de dollars réalisé via ses lignes de métiers principales : transaction, investissement, gestion d’actifs immobiliers, facility management (sous la marque C&W Services), conseils aux utilisateurs, asset management (sous la marque DTZ Investors), project management et expertise. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.cushmanwakefield.fr ou suivez-nous sur @CushWakeFrance, sur Twitter


Contact :

Bérénice Denis-Bouchet
Communication Manager Cushman & Wakefield France Tel : +33 1 49 64 49 03
berenice.denis-bouchet@cushwake.com