Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

L’indice Européen Fair Value Index atteint son plus bas niveau depuis 2006

L’indice Européen Fair Value Index atteint son plus bas niveau depuis 2006

  • La dernière analyse de Cushman & Wakefield portant sur 123 marchés européens des bureaux, commerces et entrepôts logistiques indique que le nombre de marchés à leur « juste valeur » est plus élevé qu’au trimestre précédent
  • La « juste valeur » (Fair Value) correspond à une rémunération adéquate sur une période de détention de cinq ans, et au risque d’un investisseur lors de l’acquisition d’actifs immobiliers « prime »
  • Le secteur logistique offre la majorité des opportunités d’investissement en Europe, Moscou, Budapest et Dublin figurent, quant à elles, parmi les cinq principaux marchés « sous-valorisés »

Paris, 12 mars 2018 – L’indice trimestriel European Fair Value Index publié par Cushman &Wakefield, analyse 123 marchés de bureaux, commerces et entrepôts logistiques, et confirme une tendance à la baisse au 4ème trimestre 2017 pour arriver à un niveau équivalent à celui enregistré au 1er trimestre 2006. Cette tendance reflète à la fois le stade avancé du cycle immobilier et une moindre disponibilité des opportunités « prime ».

A partir d’un indicateur exclusif, chaque marché est évalué en fonction d’une « juste valeur », qui se définit comme un prix permettant une rémunération adéquate sur une période de détention de cinq ans pour le risque d’un investisseur qui acquiert des actifs « prime ». Au 4ème trimestre 2017, seulement 19% des marchés couverts par l’indice était considérés comme  sous-valorisé. La logistique reste le secteur le plus attractif, avec 39% des marchés considérés comme sous-valorisés et seulement deux d’entre eux considérés comme « correctement valorisés ».

Moscou reste en tête des marchés européens sous-valorisés, au 1er et 3ème rang pour les segments d’actifs de commerces et de bureaux. Budapest (commerce) arrive à la seconde place, et Budapest (logistique) et Dublin (logistique) se classent dans le top cinq.

Les principaux marchés immobiliers de bureaux, tels que Londres, Paris et Munich, sont tous classés comme correctement valorisés, en ayant atteint leur rendement historique le plus bas, avec des prévisions de baisse limitée des rendements, qui s’accompagnent eux-mêmes très souvent de prévisions de hausse modeste des loyers. L’Europe centrale et orientale et les régions périphériques de la zone euro continuent d’afficher une répartition équilibrée entre marchés « correctement valorisés » et « sous-valorisés», tandis que l’Allemagne, le Benelux et les pays nordiques ne présentent - en revanche - que quelques marchés sous-valorisés.

Mark Unsworth, responsable du département prévisions pour la région EMEA chez Cushman & Wakefield, précise : « La forte croissance structurelle liée au e-commerce a accru les besoins en matière de livraison rapide, directement aux consommateurs, ce qui s’est concrètement traduit par une accélération de la demande d’entrepôts logistiques urbains. Cette tendance continue de soutenir l’attractivité du secteur logistique.

Globalement, l’Europe centrale et orientale et les régions périphériques de la zone euro présentent les marchés les plus sous-valorisés en Europe. La Russie se maintient en tête de l’indice, alors que les marchés retail et logistique de Budapest figurent désormais à la fois dans le top cinq - soutenus par la croissance constante de l’économie hongroise -  la flambée des salaires et la consommation. »

Téléchargez l'étude complète ici : http://www.cushmanwakefield.co.uk/en-gb/research-and-insight/2018/fair-value-index-q4-2017/

A propos de Cushman & Wakefield

Leader mondial des services dédiés à l’immobilier d’entreprise, Cushman & Wakefield accompagne ses clients dans la transformation des modes de travail, de consommation et de vie. Nos 45 000 collaborateurs implantés dans plus de 70 pays conseillent leurs clients, utilisateurs et investisseurs internationaux, dans la valorisation de leurs actifs immobiliers en combinant perspective mondiale et expertise locale à forte valeur ajoutée, à une plate-forme complète de solutions immobilières. Cushman & Wakefield compte parmi les leaders mondiaux de services en immobilier d’entreprise avec un chiffre d’affaires de 6 mds de dollars réalisé via ses lignes de métiers principales : transaction, investissement, gestion d’actifs immobiliers, facility management (sous la marque C&W Services), conseils aux utilisateurs, asset management (sous la marque DTZ Investors), project management et expertise. 2017 marque le centième anniversaire du label Cushman & Wakefield. Cent années durant lesquelles nous avons mis les idées de nos clients en action. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.cushmanwakefield.com, www.cushmanwakefield.fr ou suivez-nous sur @CushWakeFrance, sur Twitter