Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

MarketBeat France Logistique T3 2017

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

MarketBeat France Logistique T3 2017 - Demande placée - Dorsale : Le Retour

Remise des gaz

La demande placée d’entrepôts logistiques totalise 2,4 millions de m² au terme du 3ème trimestre 2017. En recul de -8% sur un an, ce volume d’activité, très supérieur à son rythme décennal (1,8 million de m²) mérite d’être jugé au regard d’un exercice 2016 record. D’autant qu’une spectaculaire accélération du marché s’est opérée au cours de l’été, avec un pic de 920 000 m² placés en un seul trimestre, un plus haut inédit depuis 2008. La régularité du nombre de transactions  comptabilisées (de 35 à 37 chaque trimestre) contraste avec les sursauts d’activité relevés en 2017, et confirme la montée en taille des plateformes logistiques. Comme en 2016, e-commerce et grande distribution ont concrétisé de vastes opérations dans le cadre de clés-en-main et de comptes-propres, suivant en 2017 une géographie plus classique. La demande intacte de ces  chargeurs mais aussi de plusieurs logisticiens est en mesure d’atteindre les 3 millions de m² en fin d’année.

Recentrage sur l’axe Nord-Sud :

La prise de vitesse du 3ème trimestre a confirmé un recentrage sur le corridor logistique initié dès le début de l’année. Cet axe stratégique a concentré les deux tiers des mouvements d’utilisateurs (1,6 million de m²), un volume très supérieur à sa moyenne décennale (64% en année pleine). Après une année 2016 sous le signe des marchés secondaires, l’Ile-de-France retrouve son statut de centre de gravité, animée par 4 opérations XXL menées dans le cadre de comptes propres, de clés-en main ou de BEFA1 : AMAZON à Bretigny-sur-Orge (141 000 m²), ALINEA à Nanteuil-le-Haudouin (73 000 m²), CDISCOUNT au Réau (63 000 m²) et CARREFOUR à Aulnay-Sous-Bois (62 000 m²).

L’Ile-de-France très loin devant :

Le rôle moteur du marché francilien est spectaculaire au cours des 9 premiers mois de 2017 et ce marché est à l’origine de plus d’un million de m² commercialisés, soit les deux tiers de la demande placée sur le corridor logistique. Les autres pivots de cet axe stratégique affichent des tendances plus mitigées : les replis sont sévères pour Lyon (170 000 m² ; -54%) et Lille (106 300 m² ; -23%), contre- coup de deux années actives sur ces deux marchés. A l’inverse, le rebond de Marseille (+58%) après une année 2016 en creux, a tiré profit des positionnements de plusieurs logisticiens (XPO, GSA et DACHSER) à Clésud et Distriport en première moitié d’année. La Vallée du Rhône (122 000 m²) poursuit également sur son avance acquise au 1er semestre avec ALLOPNEUS (42 000 m²) et TEMPO ONE (31 000 m²).

Plus d'informations en téléchargeant le pdf ci-dessus.

Cushman & Wakefield