Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

Carte des Valeurs Locatives par stations de metro en France

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Carte des valeurs locatives par stations de metro en France en 2017

Dans le prolongement des deux premières publications sur les valeurs locatives de l’offre de bureaux par station de métro et de RER en Ile-de-France produites à l’occasion du dernier SIMI, Cushman & Wakefield poursuit son analyse sur les marchés tertiaires en régions : Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Rennes, Strasbourg et Toulouse sont passées au crible. Les valeurs locatives retenues dans cette carte correspondent, pour chaque marché et chaque station de métro ou de tram, à la moyenne des loyers de présentation des bureaux disponibles sur le marché fin 2017. Elles s’entendent hors charges et hors taxes.

De cette analyse, le conseil retient :

  • Une amplitude des valeurs locatives moyennes par station de métro ou de tram qui va du simple au triple, soit de 80 à 270 €/m²/an selon les marchés et les localisations considérés. Les deux métropoles qui affichent l’amplitude des valeurs locatives la plus large sont Lyon (de 110 à 270 €/m²/an) et Marseille (de 100 à 270 €/m²/an) ;
  • Une amplitude des loyers de présentation par ligne de transports relativement resserrée pour les marchés de Bordeaux, Montpellier, Rennes, Strasbourg, Toulouse, soit de 120 à 170 €/m²/an. A l’inverse, seules Lyon et Marseille peuvent franchir la barre des 200 €/m²/an ;
  • Sur les 7 métropoles considérées, toutes ont un projet d’extension de leur réseau de transport en cours ou à venir, signe d’une volonté de développement et de valorisation de leur potentiel pour conforter leur rang de métropoles ;
  • A l’heure où les métropoles régionales accélèrent le rythme de leurs développements tertiaires, il est intéressant de resituer le positionnement de l’offre de bureaux dans son contexte actuel de marché. Lyon et Marseille marquent leur différence avec des valeurs moyennes positionnées respectivement à 170 et 175 €/m²/an et des plus hauts à 270 €/m²/an. Montpellier, Rennes et Toulouse occupent une position intermédiaire avec des moyennes entre 140 et 155 €/m²/an, tandis que Bordeaux et Strasbourg ferment momentanément la marche ;

Magali Marton, Directrice des Etudes de Cushman & Wakefield commente : « Les ambitions de ces métropoles en termes de programmation tertiaire sont grandes, et toutes veulent être en capacité d’attirer des entreprises en proposant de nouveaux concepts immobiliers hyper connectés au réseau de transports en commun. La ligne grande vitesse donne un avantage concurrentiel important à Rennes et Strasbourg en les plaçant à moins de 2 heures de la Capitale ».

Voici les liens pour voir les cartes avec les valeurs locatives :

Cushman & Wakefield France