Avis utilisation des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience utilisateur.

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies comme indiqué dans notre politique relative aux cookies. Consultez notre charte pour plus d'informations sur l'utilisation, la désactivation ou la suppression des cookies.

MarketBeat IDF Bureaux T2 2018

Magali Marton

Directrice Serv Etudes

Directrice Serv Etudes

T: +33 1 86461095

Contacter

Ce qui suit est un résumé

Marketbeat IDF Bureaux T2 2018

Demande Placée - Toujours aussi dynamique !

Demande placée : en hausse de 8%

En dépit d'un printemps social agité et d'un mois de mai au ralenti, le marché des bureaux en Ile-de-France a conservé la dynamique porteuse qui est la sienne depuis un an : un peu plus de 644 000 m² ont été commercialisées au 2ème trimestre 2018 (+28% d'une année sur l'autre et +18% par rapport à la moyenne décennale).

Ce chiffre porte le volume de la demande placée 1,3 million de m² au 1er semestre 2018, en hausse de 15% sur un an et un point haut depuis 2008.

Surperformance des transactions de grand gabarit

Tous les segments de surfaces affichent des croissances de leur volume de demande placée : +4% pour les petites surfaces, +10% pour celles de taille intermédiaire et un record de 28% pour les mouvements supérieurs à                      5 000 m². L'accélération des signatures sur ce gabarit est manifeste : 41 mouvements de ce type ont été recensés depuis le début de l'année pour un total de 576 500 m², soit 43% de la demande placée globale. Ils s'inscrivent dans la droite ligne de leurs prédécesseurs avec un atavisme marqué pour la Capitale et les immeubles de première main.

Meilleur démarrage partout sauf à La Défense !

L'heure est encore et toujours à la surperformance du marché parisien avec 548 900 m² transactés et une croissance de 6% en un an, dont une large part             (309 400 m²) dans le QCA et Centre Ouest. La réalisation de transactions d'envergure tant au 1er qu'au 2ème trimestre permet au Croissant Ouest d'afficher un volume de commercialisation proche de 382 000 m², soit une hausse de 29% en un an. Les secteurs de la Boucle Sud (NESTLE à Issy-les-Moulineaux) et de Péri Défense (DANONE à Rueil-Malmaison) sont ainsi à nouveau à l'honneur.

En Première Couronne, les résultats à mi-année sont mitigés, avec, d'un côté, une croissance des commercialisations dans le Sud (plus de 100 000 m² placés) et, de l'autre, un ralentissement marqué dans le Nord (moins de 30 000 m²). Enfin, La Défense - 73 300 m² - se maintient d'une année sur l'autre dans un trend de marché alimenté principalement par les surfaces de taille intermédiaire.

Téléchargez l'étude ci-dessus pour en savoir plus sur l'étude.

Cushman & Wakefield.